Présentation

Présentation

« Il ne s’agit pas de transmettre une vision, mais de toucher les gens à travers une image. »
Ansel Adams

L'auteur

En bref....

Ayant reçu son premier appareil photo Kodak Instamatic à la veille de ses sept ans lors d’un voyage avec son grand-père au Maroc, Olivier Micheli a très vite compris que la photographie allait devenir une addiction. Après avoir passé son enfance à Genève, il est placé dans un pensionnat lausannois et comprend qu’il était en train de vivre une grande expérience humaine . Soucieux de garder une trace de ces moments d’amitiés forts, Olivier devient en quelque sorte le photo-reporter de son école, sillonnant les couloirs de l’école avec son Canon A-1. Après une brève incursion à l’Université de Lausanne (HEC), conséquence d’une pression familiale..., Olivier Micheli a suivi une école de photographie et obtenu son diplôme au début des années nonante. Les mandats s’enchainent ainsi qu’un stage d’une année, à Paris et New York dans la prestigieuse agence Magnum.

Rattrapé par des problèmes personnels, Olivier a dû mettre un terme à sa prometteuse carrière de photographe et s’est résigné à stopper ses grands projets de photo-reporter. Sans jamais abandonné la pratique de son art favori, notre homme a ainsi été actif durant une vingtaine d’années dans le domaine des nouvelles technologies, avec en point d’orgue la création d’une startup. Aujourd'hui, Olivier propose un regard exigeant pour l’image et bienveillant pour le monde qui l’entoure. Passionné depuis trente-cinq ans, cet infatigable curieux a remplacé le 24×36 de ses premières heures pour un matériel numérique professionnel il y a déjà plus de vingt ans... sans pour autant transiger sur l’importance du beau.

Le reportage est son domaine de prédilection et la liste des pays visités a tendance à se trouver dans les pays du Nord... Écosse, Irlande, Svalbard, Groenland, îles Féroé, Islande et Laponie finlandaise sont à inscrire au tableau des destinations les plus appréciées d’Olivier, photographe à classer dans la catégorie des artistes photographes, sensible à la beauté de notre planète.

Actuellement, Olivier travaille depuis trois ans sur un projet ayant pour écrin le majestueux lac Baïkal, situé au cœur de la Sibérie orientale. Lac, dont la superficie équivaut à celle de la Belgique et qui est entièrement gelé durant l’hiver, c’est un terrain de jeu idéal qui lui offre une opportunité unique de livrer des images aussi mystérieuses qu’envoûtantes autour du thème : « Magie glaciale ».

Un projet de livre est en préparation ainsi qu’une grande exposition à Genève en 2021.

<